Tribune de Genève, le 02 Mai 2019.

 

Aux ateliers de Bischheim, dans la banlieue de Strasbourg, des TGV usés par 15 ans de bons et loyaux services viennent bénéficier d’une cure de jouvence doublée d’une transformation fonctionnelle :

Et cette transformation d’un TGV duplex fatigué en un fringant Ouigo coûte environ 9 millions d’euros, contre 30 millions pour une rame neuve. Une opération complexe et risquée mais très rentable.

 

 

La suite sur tdg.ch.

(photo de tête (c) Pascal Jappy)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *